Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LPC - Les Pierres qui Chantent

Cabinet associatif d'étude et expertise en architecture et acoustique. Amélioration de l’habitabilité acoustique des logements pour personnes vulnérables et handicapées. Assistance à Maitrise d’Ouvrage en BTP. LPC travaille en lien avec le laboratoire d'Architecture UMR 7218 CNRS, des agences d’architectes, des établissements médico-sociaux, et contribue à la formation professionnelle dans ses disciplines d’étude. LPC est propriétaire du Label "Haute Qualité Acoustique". CONTACT 06 63 16 87 89

Acoustique des cabinets médicaux et respect du secret professionnel

Publié le 20 Février 2017 par Olivier MANAUD - Cécile BARRANDON

Nous avons souvent constaté que certain cabinets médicaux sont très mal insonorisés et nécessiteraient un diagnostic acoustique et quelques travaux. L'enjeu prioritaire est de préserver le secret professionnel. Mais il y en a bien d'autres ! Voici quelques éléments indicatifs pour encourager les médecins et les maisons de santé à soigner la qualité acoustique de leurs locaux: 

1- FAIRE MIEUX QUE LE CADRE REGLEMENTAIRE

  • Le secret professionnel : Extrait de l’article 71 du Code de Déontologie Médicale (article R.412771 du CSP) : « Le médecin doit disposer, au lieu de son exercice professionnel, d’une installation convenable, de locaux adéquats pour permettre le respect du secret professionnel (…) ». L’insonorisation du cabinet médical est donc indispensable pour préserver le secret professionnel
  • L’accessibilité aux personnes avec handicap sensoriel : Article L1117 du Code de la Construction. Or, dans la pratique, la question de l’accessibilité se réduit trop souvent à la seule prise en compte du handicap physique.
  • Des normes architecturales insuffisantes : Ces normes ont plusieurs lacunes, comme la seule prise en compte des intervalles d’octaves centrés sur 500, 1000 et 2000Hz. C’est à dire qu’il y a un vide juridique pour les basses fréquences.

2- CONSTATS

  • L’inconfort des patients : Ce sont eux les meilleurs juges de la qualité acoustique d’un cabinet médical. Ils entendent les conversations derrière les portes ou dans les couloirs.
  • La fatigue du personnel d’accueil ou de secrétariat : le niveau de bruit de fond trop important est cause de pénibilité au travail.
  • Les locaux sont parfois trop réverbérants, et le simple fait d’y parler suscite des phénomènes sonores fatiguants pour le praticien.
  • Le bruit des équipements peut entrer en résonance avec les dimensions de la pièce et causer une fatigue cumulée au fil des jours.

3- ENJEUX D’UNE HAUTE QUALITE ACOUSTIQUE

  • Un plus grand confort pour les patients et un meilleur respect du secret professionnel.
  • Diminuer la pénibilité acoustique des employés.
  • De meilleures conditions de travail.
  • Une notoriété de qualité de prestation.

4- OBTENIR LE LABEL DE "HAUTE QUALITE ACOUSTIQUE"

  • Faire appel au Cabinet LPC qui vous transmettra une fiche d'enquête.
  • Faire un diagnostic acoustique de votre établissement.
  • Mener d’éventuels travaux d’aménagement intérieur (architecture et/ou mobilier)
  • Remise d’un certificat de « Haute Qualité Acoustique » par le cabinet de conseil en acoustique architecturale LPC.

 

Voir aussi l'article suivant : http://blog.madeformed.com/insonorisation-cabinet-medical/

Commenter cet article