Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LPC - Les Pierres qui Chantent

Cabinet associatif d'étude et expertise en architecture et acoustique. Amélioration de l’habitabilité acoustique des logements pour personnes vulnérables et handicapées. Assistance à Maitrise d’Ouvrage en BTP. LPC travaille en lien avec le laboratoire d'Architecture UMR 7218 CNRS, des agences d’architectes, des établissements médico-sociaux, et contribue à la formation professionnelle dans ses disciplines d’étude. LPC est propriétaire du Label "Haute Qualité Acoustique". CONTACT 06 63 16 87 89

HOME CINEMA, CRECHES POUR ENFANTS, CANTINES SCOLAIRES - Faites appel à un acousticien !

Publié le 23 Mars 2017 par O. MANAUD - C. BARRANDON

Faire les réglages acoustiques d'une pièce ne s'improvise pas ! Sur internet, vous allez trouver des conseils parfois contradictoires. Sachez que chaque lieu a ses caractéristiques phoniques propres, du fait de ses formes, de son volume et des matériaux de construction.

Aussi, appliquer de manière arbitraires des solutions proposées de manière théorique que vous allez glaner ici ou là, risque de vous laisser avec une certaine déception... N'oubliez jamais qu'un architecte est rarement un acousticien. Il connaît la législation et la réglementation de base et l'applique. Mais, c'est bien souvent insuffisant ! 

Pour des salles concernées par des activités potentiellement bruyantes, il est nécessaire de faire appel à un acousticien pour assurer le réglage non seulement du temps du réverbération, mais celui des fréquences critiques, ainsi que les phénomènes d'ondes stationnaires. Enfin, en fonction de vos équipements de diffusion sonore, il saura vous trouver le juste équilibre entre les basses et les aigues.

Quoi qu'il en soit, si la question sonore vous intrigue, vous pouvez avantageusement vous informer sur le site du CIDB, www.bruit.fr

Si vous habitez en Bretagne, n'hésitez pas à faire appel à l'association LPC. Des acousticiens spécialistes de l'architecture à votre écoute !

 

Commenter cet article